FULL FROC GAMING

Hello les Frocs Moulants,

une fois n’est pas coutume; un petit papier sur le jeu vidéo.
Et oui ! il me semble qu’un blog culturel comme le nôtre ne peut faire l’impasse sur ce vecteur de création qui pond de temps à autre des hits bitumeux. Ces derniers, s’ils ne peuvent prétendre au Hall of Fame du Rock’n Roll, n’en sont pas moins de sacrés pépites qui nous ont offert lors de notre adolescence des émotions de gamers !
Je m’en vais vous le démontrer.

Dans les années 90, LUCASARTS a donné naissance à de nombreux jeux vidéos dits d’aventure:  The Secret of Monkey Island (1990), Monkey Island 2: LeChuck’s Revenge (1991), Day of the Tentacle (1993), Sam & Max Hit the Road (1993), The Dig (1995) etc… Ces titres résonnent comme autant d’univers délirants  à la frontière entre films d’animation naïfs, BD et jeux vidéos.

Ces aventures permettaient de croiser des personnages complètement loufoques manifestement crées sous l’emprise de substances que n’auraient pas renier les festivaliers de Woodstock dans des décors tout aussi psychédéliques que les vans VW de ces hippies ! La filiation  entre ces jeux et  l’univers oh combien rock’n roll de Tim Bruton (Beeteljuice (1988) et plus encore Mars Attack (1996)) crève les yeux. Des univers Pop, baroques, acidulés, des capsules pour voyager dans le temps, des tentacules qui se baladent, de la 2D poétique avec des perspectives tordues, bref un monde rafraîchissant fruit d’un coït sous acide entre Sonic et Mario, le tout à travers les lunettes de Johnny Depp dans Las Vegas Parano.

Et pour couronner le tout un jeu dont je voulais absolument parler tant il a marqué mon adolescence comme une trace de pneu brûlé sur le macadam: Full Throttle (1995)

J’affectionne particulièrement ce hit (peut-être parce que je l’avais fini vraiment solo sans demander des tips à Duffman (notre fournisseur officiel de jeux)) car il rassemblait déjà à l’époque, tous les ingrédients du folklore « Frocs Moulants » : du rock (une bande-son génial), des bécanes chromées, de l’humour et un charismatique biker. Ce héros, un certain Ben, leader d’un gang de motards appelé les « Putois », porte résolument tous les stigmates d’un vrai froc moulant !

Au travers de sa quête de justice, seul contre tous, et notamment contre une autre bande de bikers, il va tracer la route, manifestement la 66, et pour ça il mérite amplement sa place au Hall of Fame des Froc(k)s Moulants !

On the road agin !

Davos

Publicités

Étiquettes : , , ,

6 Réponses to “FULL FROC GAMING”

  1. Lepetch Says:

    Affection particulière pour Grim Fandango et Full Throttle!

  2. lesfrocsmoulants Says:

    Full Throttle… le gang des putois… j’avais oublié! mais il fallait une bécane de folie pour le faire tourner à l’époque celui là!

    la_mob

  3. lesfrocsmoulants Says:

    Je rappelle juste l’aversion aux Minibus développée depuis Full Throttle.

    B.

  4. Duffman Says:

    Yeah, yeah, yeah et re yeah !!!
    Énorme Full throttle, toute notre jeunesse. J’ai encore le jeu original chez moi et je peux même balancer le nom du groupe qui a signé la bande son : les GONE JACKALS.

  5. C Says:

    Ah la bonne demarche du scientifique de Day of the tentacle en jouant avec les 4 fleches…. Ca pouvait me faire perdre des heures!

  6. Oliva Says:

    Teachers can also be on hand for those who desire to take part in the game
    that is generally known as alcohol and plastic sailing as a result of
    laid back nature of dinghy sailing.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s


%d blogueurs aiment cette page :