Archive for the ‘FROC DEBAT’ Category

FROC POLITIQUE

8 juin 2010

Chers lecteurs,

je découvre aujourd’hui un article de l’excellent site slate à propos du député socialiste Patrick Roy !

Si son homonyme (paix à son âme !) animait notamment une famille en OR, le-dit député maintient la tradition se positionnant, lui, sur le METAL… tiens donc

des détails après le saut dans la fosse, oh yeahhhhhhhhhhhhhhh !

(more…)

HALL O FROC DEEP IN YOUR …

26 avril 2010

… SOUL (vous aviez envisagé autre chose ?)

Oh Yeahhhhhhhh

Les Frocs sont heureux de vous servir. Lecteurs désœuvrés en manque de musique authentique. Vous voulez du Rock fort, des cris stridents, des glissades sur les genoux. Vous rêvez de poings levés puis ramenés contre le coeur implorant le dieu Rock’n Roll, de chansons qui vous transportent et vous conduisent immanquablement à flirter avec Thanatos lors d’accélérations à 50km/h entre 2 feux sur les boulevards de France et de Navarre.
Vous voulez sentir l’ivresse de la liberté sur le chemin asphalté d’une vie résolument Sex, Drug and Rock’n Roll…

Come on the road again !

(more…)

DE L’ESPERANCE DE VIE DES ROCKEURS

20 avril 2010

Si cette chronique était un genre musical, ce serait du Science Metal. Et je ne sais pas comment la princesse préalablement évoquée par Hell Fancho finirait secouée.

Mais ça n’en est pas un, il s’agit juste d’un billet de plus sur le monde magique des études scientifiques pour expliquer la vie décousue de nos amis rockeurs.

(more…)

HOLD YOUR HORSES

7 avril 2010

Mesdames et Messieurs,

j’ai récemment découvert  un groupe original : Hold your Horses. C’est grâce notamment au concept de leur vidéo-clip que je leur ouvre généreusement les portes des Frocs Moulants aujourd’hui. Pour être honnête, je ne suis pas vraiment sensible à leur son mais je sais que parmi nos lecteurs et contributeurs certains sont friands de pop décalé et rock « sautillant ». Dés lors ils peuvent prendre ce post comme une attention particulière.

Leur création visuelle est effectivement excellente, il s’agit de naviguer à travers des peintures de référence.  Vous retrouverez ainsi le groupe dans des oeuvres de Léonard de Vinci, Géricault, Magritte,  Van Gogh, Mondrian, Wahrol, Caravage et bien d’autres.

Je rappelle d’ailleurs aux Frocs Moulants, sensibles à l’art sous toutes ses formes (pas seulement aux instruments à cordes ou à peaux) que l’exposition Vanités se tient toujours au musée Maillol.

la vidéo après le saut…

(more…)

SAEZ FILS DE PUB

3 avril 2010

Damien Saez est un artiste qui ne laisse personne indifférent.

Un rapide sondage autour de vous le confirmera certainement. Il est même parfois difficile d’admettre qu’on aime Saez, ce serait comme confesser votre difficulté à sortir de l’adolescence.

En réalité Saez comme de nombreux artistes fait face à la difficulté quasi insurmontable du rock français et plus largement des artistes hexagonaux à texte. Que dire ? et comment le dire ? …

(more…)

GUY « FROC » CARLIER

30 mars 2010

Hello les moulants,

Je vous propose aujourd’hui une chronique sympa de Guy Carlier, sa fameuse douche froide.

Une fois n’est pas coutume elle parle du Hellfest. Cependant assez régulièrement Guy Carlier parle de musique et notamment dans la polémique culturelle, on verra dans la suite de ce papier qu’il a lui-même offert quelques pépites (au moins deux) au patrimoine musical français.

Bon certes son papier rebondit sur la pseudo-polémique avec Christine Boutin, je ne rentrerai d’ailleurs pas dans des considérations religieuses ou politiques, ni même dans l’analyse de Guy sur la véritable présence de Satan bien loin de l’univers du Metal. (je laisse éventuellement cela à Hell Fancho)

Non ! Ce qui m’a le plus amusé, au-delà de l’anecdote avec Ozzy Osbourne et la chauve-souris (toute Tim Burtonienne d’ailleurs), c’est la précision avec laquelle il a dépeint l’imagerie Metal et donc indirectement l’esthétisme haut de gamme des frocs moulants.

parce que Guy, il pousse le bouchon un peu trop loin…

la suite après le saut…

(more…)

WHAT THE F… IS THAT ?

1 septembre 2009

Avé Frocs Moulants et autres amoureux du rock’n roll,

Après le crabcore, une nouvelle pépite qui est à la musique, ce que le sébum est à l’ado boutonnant,
le-dit ado qui potentiellement peut se faire avoir et écouter cette hérésie.
Et oui ! quand le dieu du rock’n roll guide nos pas, on se dit qu’un bûcher serait de bon aloi pour chatier ces mécréants. Je suis dur car j’imagine qu’il y a quelque chose à retirer de cette création « musicale ».

Pour être réglo, blogosphèrement parlant, cette découverte a été piquée chez Thomas Clément, qui paraît-il l’avait piquée à Lâm

Kenavo

Davos

Y a pas de raison…

4 août 2009

On le sait depuis maintenant quelques semaines, la fréquentation du site des moulants atteint des sommets. Le phénomène est tel que dans les couloirs de la blogosphère parisienne se murmure un rachat par Lagardère, via un traitre moulant (D….) qui vendrait ses parts du site.
Il n’en fallait pas plus pour que le comité de rédaction réagisse vivement et décide d’élargir ses horizons vers une frange trop longtemps ignorée : la kikoolol génération. Après vous avoir fait découvrir en exclu totale, hier par un billet d’Hell Fancho, le dernier EP de Lylloo, voici en avant première le nouveau design du site des moulants. Pour cela cliquez ici.

la mob’

ps: Merci à Adeth ardent défenseur de la génération MSN pour s’être investi dans le design de nouveau site.

DU DROIT DES MOUTONS DE S’ENFILER ET BROUTER

22 juillet 2009

a_sosheep_0205
Une discussion de comptoir d’hier avec des amis moutons m’a permis de ressortir ce sujet des lamb de ma mémoire.
Courrier international s’interrogeait en 2007 sur le droit des moutons d’être gays, les conséquences en terme de productivité et l’étude de ce phénomène.
En effet, il apparaît que 8% des béliers serait plus que borderline et préférerais entendre bêler un bélier bien besogné plutôt qu’une brebis brulante. Cela n’est pas sans poser qq problèmes aux éleveurs dont la productivité est mis à mal par ce comportement paranormal (du grec et du latin, contre la normale).

D’après cet article et surtout sa source, un article du Sunday Times, les scientifiques de l’université de l’Oregon travailleraient à comprendre les mécanismes en jeu lors de la détermination de l’orientation sexuelle d’un individu, dans le but de proposer un traitement curatif.
Dès lors, l’indignation d’ardents défenseurs de la cause ovine telle Martina Navratilova est relayée par les médias et les lobbystes gays. D’après eux, de telles recherches feraient souffrir les béliers (?…) et pourraient surtout permettre à terme de fabriquer un remède contre l’homosexualité; par exemple un patch à appliquer sur la femelle enceinte.

Je vous laisse d’ailleurs à méditer sur le fait que l’université a reçu plus de menaces venant de défenseurs des animaux que venant de défenseurs de la cause homosexuelle…
Loin de moi l’idée de lancer la polémique sur l’utilisation d’animaux dans la recherche. Le mouton c’est bon, et ça ne file pas la grippe. Point barre. Ce débat est clos.

Quant aux conséquences de telles recherches, je vous invite à lire directement les études sur le site de l’université en question, ainsi que les réponses aux questions posées.
Il s’agit en effet d’un bel exemple de fumisterie journalistique puisque le labo en question ne travaille ni sur l’humain, ni sur les causes et traitements.
Si une poursuite de ce travail dans un tout autre but pourrait peut être conduire à des résultats disont -intéressants-, il ne s’agit pas de cela ici. L’étude ne porte pas sur les causes mais sur une partie physiologique et chimique, les hormones, plus proche de la conséquence et inscrite dans un processus complexe.

Si la connaissance d’éventuels mécanismes peut aussi permettre de balayer définitivement de nombreuses conceptions archaico-religieuses, loin de moi l’idée de vouloir donner un avis entre déterminisme génétique, hormones, et processus psychologique sur ce sujet que je ne connais pas. Et si cela mérite évidemment débat, il est regrettable qu’il soit lancé sur de si mauvaises bases par un l’article initial.

Enfin, la priorité est probablement plus la perception de l’homosexualité par la société que les conséquences de telles recherches.

Tout ceci pour vous inciter à vous méfiez des moutons, des journalistes, et des scientifiques.
Pour finir, je rappelle que ni le darwinisme ni les nazis n’ont eu d’effet à long terme sur l’homosexualité, donc ce n’est pas un simple patch à l’efficacité plus que douteuse qui devrait en effrayer la communauté. Long vit à eux.

Bradoc,

Aussi, je rappelle que le Froc Moulant est , par son pluralisme, un animal neutre mais farouchement engagé sur tous les sujets.

UNE NALYSE ?

18 juin 2009

fuitsandmore

Une thématique que nous n’avons pas abordée depuis un long moment mais qui fait partie intégrante de l’univers des frocs moulants… Pour info je posterai probablement la nalyse « Hell Fancho » de la dernière fois j’ai perdu l’enregistrement sonore de l’analyse politique (oui le mot est lâché, les frocs vous êtes zéros !) d’Hell Fancho lors de la dernière élection présidentielle !

le message qui suit apparaît après les 7 premiers commentaires.

Car oui Messieurs, j’attendais une analyse politique derrière cette énigme fruitière et florale ! Pour la feuille de Cannabis je suis désolé je n’ai pas trouvé d’autre métaphore.
Et non manifestement la politique est le cadet de vos soucis actuellement.
Certes chacun suit son parcours; Hell Fancho va conter fleurette à sa promise en menant de front sa carrière musicale, Duffman se transforme en Nicolas le jardinier (mais où est la moustache ?) aidé en cela par la Mob, qui accessoirement peaufine son « teenage style », Bradoc s’intéresse de près aux milieux échangistes et semble par là-même entraîner la fine équipe vers la décadance (et non la discudance !) mais les frocs ne seront jamais des défroqués (quoique) !
Et moi Davos, conscient des enjeux de l’Europe, je tente de remettre au goût du jour notre appétence certaine pour le débat d’idées, j’essaie tant bien que mal de réveiller la conscience politique qui sommeille en chacun de vous, bref je souffle sur les braises d’un feu sacré… Nada, peanuts, quedal, zéro !

Dany le rouge is back et rien… pas un seul pavé de Bradoc contre l’écologie politique, la rose du PS semble plus fanée que jamais et Hell Fancho ne moufte pas… Et j’oublie Duffman, Europe Ecologie fait un score de cinglé et l’asticot, seul fils de véritables soixante-huitard ne se fend même pas d’un communiqué victorieux !
je suis déçu !

Davos

P.S : aller je vais m’occuper de mon jardin !